Projet VAV

vav

 

Origine du projet

 

         Nous avons été confrontés à des élèves montrant des problèmes de comportement doublés d’une attitude rétive au travail.

 Ce constat nous a amenés à réfléchir sur nos pratiques pédagogiques. Il nous paraît fondamental de mettre l’accent  sur un travail à partir des compétences et ce, accompagné d’une utilisation des TICE dans notre enseignement et en particulier l’utilisation des tablettes tactiles. Ainsi notre démarche pédagogique serait davantage centrée sur l’apprenant favorisant l’autonomie et la participation active au processus d’apprentissage.

Par ailleurs, nos élèves sont très tôt mis en contact avec ces outils numériques. Ils discutent, prennent des photos, utilisent les réseaux sociaux et les plateformes de microblogging, jouent via leurs netbooks, tablettes tactiles ou smartphones… Ils en ont un usage majoritairement récréatif et ils sont friands de nouvelles technologies. Utiliser les tablettes tactiles nous paraît être un très bon moyen d’éveiller leur intérêt mais surtout de leur montrer que ces outils peuvent être utilisés pour apprendre et produire du savoir.

Une telle pédagogie est en accord avec le projet éducatif de notre établissement qui a pour objectif de fournir aussi bien une formation intellectuelle reposant sur des connaissances solides développant la créativité et la capacité d’adaptation qu’une formation humaine permettant l’épanouissement de la personnalité de chacun, ainsi que  l’apprentissage à l’autonomie et à la responsabilité. Elle nous propulse dans le XXIe siècle.

 

 

Grands axes du projet

 

Pour les élèves

–  Mettre une nouvelle posture en place concernant non seulement une évaluation par notes mais aussi par compétences.

– Amener les élèves à utiliser les TICE, en référence à  la circulaire n°2005-135 du 9 septembre 2005 relative aux technologies d'information et de communication dans l'enseignement scolaire (BOEN n°34 du 22 septembre 2005) – via l’usage des tablettes tactiles – dans le contexte d’une société dans laquelle la maîtrise de l’outil informatique est devenue cruciale pour leur formation.

 

Pour les professeurs

– Une organisation autre du travail à partir des compétences (par matière, en  transversalité, et spécifiques à l’informatique cf  B2i Lycée) comme cela est stipulé par les instructions officielles du collège dans la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école du 23 avril 2005. Une telle organisation appliquée au lycée est fondamentale pour les élèves d’une filière ayant besoin d’un enseignement reposant sur  du concret.

– Une  pratique pédagogique centrée sur les élèves mis en situation de créateur du savoir, favorisant l’autonomie, la participation et la responsabilité.

– Une pratique qui mise sur la confiance plutôt que sur  le contrôle, une pratique qui permette de réduire les sources de distraction.

– Temps de concertation bi- mensuel

– Partenariat avec le CDI.

– Partenariat avec Mr Althaus, référent TICE de l’établissement ainsi que Paul-Antoine Lacourt.

 

Responsables du projet : Marie Christine ALBA HENRY
                                     Julien Ringenbach